Mercredi 24 juillet - 18h58 | Marion Mauger (avec communiqué)

Des nouvelles d’Upsilon

Des nouvelles d’Upsilon

Upsilon ici aux championnats d'Europe de 2017
Crédit : Scoopdyga

Le mag

GRANDPRIX #108 GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #108

(GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter

Dans un message publié sur les réseaux sociaux, Thomas Carlile donne des nouvelles de son grand Champion Upsilon gravement malade depuis mars dernier.
 
« La plus belle des batailles a été remportée aujourd’hui. Upsilon a réussi à sortir de son box et a foulé à nouveau la pelouse », rassure le cavalier du crack sélectionné pour les championnats d’Europe de Strzegom en 2017 et régulièrement performant sur des CIC3* après avoir été sacré champion de France à 4, 5 et 6 ans, vice-champion de France et du monde à 7 ans

« Vous avez été très nombreux à nous demander des nouvelles d’Upsilon ces derniers mois et je suis navré d’être resté très silencieux à son sujet, étant donné son état suite à une rechute de la maladie nous ne savions pas du tout dans qu’elle situation nous allions nous retrouver. Début avril la maladie l’a à nouveau frappé. Mais de manière encore plus violente le mettant dans un état d’ataxie très critique. Grâce à l’aide de Phillipe Auré nous avions pu rapidement le transporter à la clinique vétérinaire universitaire de Gand en Belgique, reconnue à travers l’Europe pour son très bon département en neurologie équine. Upsilon y est resté jusqu’à début juillet. Malheureusement malgré tous les examens et tous les efforts fournis par l’équipe du Dr Alexander Dufournil, aucun virus ni bactérie n’a pu être décelé, malgré les symptômes gravement infectieux de sa maladie. L’équipe de Gand a prodigué d’excellents soins afin de neutraliser au mieux les symptômes aigües. Début Juillet il a été possible avec l’aide de mon vétérinaire Jean Christophe Bayle de rapatrier Upsilon a la maison. Le voyage a été une épreuve très difficile autant pour lui que pour nous. Enfin surtout l’embarquement et le débarquement. Et je ne remercierai jamais assez Jean Christophe pour tous ses efforts ainsi que Tamara de Beauregard et les équipes de la Clinique de Meslay du Maine. Camille pour son soutien mais aussi Patrick et Mapie ses naisseurs, Gérard, Phillipe et mes parents heureux propriétaire de notre Upsilon.
Aujourd’hui Upsilon ne souffre plus mais reste très atteint de trouble neuro-moteur. Il apprend à vivre avec et fait de gros progrès de jour en jour. On sait que les tissus neurologiques se régénèrent mais cela prend beaucoup beaucoup de temps. « Continue comme ça Gamin, tu m’étonneras toujours »
 »
 
L’équipe de GRANDPRIX souhaite le meilleur rétablissement possible à ce superbe champion.