Dartagnan de Béliard reprend sa couronne dans le championnat de France des six ans

Dartagnan de Béliard un champion hors du commun
Crédit : Pauline Chevalier

Dimanche 15 septembre - 22h58 | À Pompadour, Pauline Chevalier

Dartagnan de Béliard reprend sa couronne dans le championnat de France des six ans

À l’issue d’une bataille de grande qualité avec des sujets talentueux, très prometteurs pour l’avenir du concours complet français, Dartagnan de Béliard a confirmé son immense qualité en s’adjugeant une quatrième victoire et en domination sa génération de manière insolente. Dame de Cœur Tardonne et Demoiselle Platine*HDC encadrent le champion sur le podium.

 - Dartagnan de Béliard reprend sa couronne dans le championnat de France des six ans

Dame Decoeur Tardone et Camille Lejeune En route pour le Mondial du Lion
Crédit : Pauline Chevalier

Dès le dressage, Dartagnan de Béliard, le bel étalon presque noir issu de Quite Easy et Royse de Kreisker par Diamant de Semilly et né chez Gérard Brescon de la SCEA de Béliard, a mis tout le monde d’accord sous la selle de Thomas Carlile avec un score de 22 points. Mathieu Vanlandeghem et Don Juan de Rouhet*ENE-HN (Potter du Manaou et Elsena de Rouhet par Iago C) le talonne ainsi que Camille Lejeune avec Dame decœur Tardonne (Lando et Soade Tardonne par Contender), Nicolas Touzaint et Demoiselle Platine*HDC (Quite Easy et Platine du Rouet par Robin II Z) ou encore Thomas Carlile avec Darmagnac de Béliard (Canturo et Palme de Moyon par Barbarian) et Demoiselle Eygalières (Tygar Mail et Serena Mail par Iowa) et Olivier Chapuis.

Le parcours de cross monté par Nicolas Burtin a permis de se rendre compte du niveau élevé de préparation de cette génération de six ans avec finalement peu de soucis, même si quelques couples ont eu quelques problèmes de chronomètre. Le classement évolue donc peu à l’issue de cette seconde étape.
C’est le saut d’obstacles qui clôture ce championnat 2019 avec une piste difficile mise en place par Jean-François Morand. Les organismes fatigués ont du mal à déjouer les pièges du célèbre chef de piste et les sans faute ont été rares. Mais Dartagnan de Béliard n'a pas failli pas et s’est imposé avec la manière en signant un des rares parcours sans pénalité. C’est aussi le cas pour le reste du podium, à savoir Dame Decoeur Tardonne et Demoiselle Platine.
 

 - Dartagnan de Béliard reprend sa couronne dans le championnat de France des six ans

Demoiselle Platine et Nicolas Touzaint, l'avenir se construit à Pompadour
Crédit : Pauline Chevalier

Camille Lejeune savoure cette seconde place comme une victoire. “Dame Decoeur Tardonne appartient à Sarah Gospodnetic qui me l’a confiée depuis ses quatre ans. Elle était Élite à quatre ans, Excellente à cinq et la voilà sur un splendide podium synonyme de qualification pour le Mondial du Lion d’Angers. C’est donc comme une victoire pour nous. C’est une jument appliquée avec une vraie qualité de saut. Je suis vraiment allé chercher mes points au dressage et cela a payé. Elle a été exemplaire sur le cross mais le parcours l’a un peu éprouvé. Pour autant, elle a utilisé sa force de caractère aujourd’hui pour être totalement avec moi et ne faire tomber aucune barre en hippique”.
Nicolas Touzaint conclut le podium avec Demoiselle Platine*HDC, née au haras des Coudrettes, issue de Platine du Rouet, une jument achetée par Armand Perron-Pette aux Ventes de Pompadour. La superbe demoiselle, très régulière et appliquée tout au long de sa saison sera aussi du voyage au Lion d’Angers.
C’est une autre Demoiselle, qui est quatrième et obtient donc aussi la Mention Élite : Demoiselle Eygalières. La très élégante jument issue de l’élevage de son cavalier Olivier Chapuis a démontré d’excellentes prédisposions pour la discipline. Darmagnac de Béliard, un nouvel élément de l’écurie Carlile, champion de France des 5 ans en 2018, complète les bons élèves Élite à la cinquième place.

Mathieu Vanlandeghem doit encore endurcir son excellent Don Juan de Rouhet qui met deux barres à terre mais il bénéficie de l’application de Némésis Pompadour (Fango In Blue et Nymphe du Cher par Ryon d’Anzex) qui malgré une petite barre, lui permet de se placer à la sixième place du championnat et huitième du CIC YH 2*. Dans ce Critérium et épreuve international, Stanislas de Zuchowicz et Hubert des Trois Arbres s’intercalent à la sixième place devant Thomas Carlile et Spring Thyme de la Rose.

Les résultats du championnat ici

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #110 GRANDPRIX n°110 OCTOBRE

GRANDPRIX #110

(GRANDPRIX n°110 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter