Victime de complications lors d’un poulinage, Spirit T s’est éteinte

Crédit : Scoopdyga

Mardi 09 juillet - 10h55

Victime de complications lors d’un poulinage, Spirit T s’est éteinte

Âgée de dix-huit ans, Spirit T a poussé son dernier souffle ce matin. Remarquée jusqu’en 2016 sous la selle de la Britannique Jessica Mendoza, la petite battante venait de donner naissance à une pouliche, mais avait connu des complications. 

Alors qu’elle avait donné la vie à une pouliche dimanche, Spirit T s’est éteinte ce matin. La belle brune avait connu des complications lors du poulinage, qui avaient contraint son entourage à trouver une mère d’adoption pour la petite alezane, Spirit T ne pouvant produire suffisamment de lait. Une mère de substitution a heureusement été trouvée pour la pouliche, mais l’état de santé Spirit T s’est rapidement dégradé. Transférée chez le vétérinaire, cette dernière n’a pas survécu… “Cela me brise le cœur d’annoncer que Spirit T s’est éteinte ce matin”, a écrit Jessica Mendoza dans un poignant message sur les réseaux sociaux : “Elle était la meilleure chose qui me soit jamais arrivée, m’a emmenée, à vingt ans seulement, aux Jeux olympiques. Tout ce dont j’avais toujours rêvé, nous l’avons fait ensemble. Nous avons parcouru le monde et concouru dans des épreuves dont j’avais rêvé, et je n’aurais jamais pu espérer une meilleure complice. […] Elle était mon tout. La meilleure jument et amie que l’on puisse souhaiter. Merci pour tout Spirit T et merci à tous ceux qui ont participé à son histoire. J’espère que son “Spirit” sera transmis à ses poulains et que son héritage perdurera. Je t’aime indéfiniment”

Débutée par Lousie Saywell puis Louise Whitaker, Spirit T avait propulsé la jeune Jessica Mendoza sur le devant de la scène internationale. De leurs trois médailles décrochées en championnats d’Europe Juniors, dont une en or par équipes et une en bronze en individuel à Arezzo en 2014, toutes deux avaient été projetées dans la cour des grands dès l’année suivante.
Victorieuses d’un Grand Prix CSI 3* à Arezzo, sixièmes des Longines Global Champions Tour de Shanghai et Estoril, quatrièmes des Grands Prix CSIO 5* de Saint-Gall et Hickstead, la Britannique alors âgée de dix-neuf ans et sa fille de Tornado avaient retenu l’attention de la sélectionneuse Di Lampard, qui leur avait fait confiance pour les Européens d’Aix-la-Chapelle, mais cette fois en Seniors. Après une échéance continentale manquée, toutes deux étaient reparties de l’avant lors de la saison indoor, prenant notamment la deuxième place de la Coupe du monde d’Helsinki. L’année suivante, le duo avait participé à la victoire de l’Union Jackdans la Coupe des nations de Rome, et avait fait le voyage jusqu’aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro comme couple réserviste. 2016 a été la dernière saison de Spirit T, qui malgré une tentative de retour en avril 2018, n’est jamais revenue à la compétition durablement. 
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #108 GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #108

(GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter