Tim Price reprend la main après le cross du CCI 5*-L de Luhmühlen

Tim Price et Ascona M ne sont pas passés loin du parcours parfait cet après-midi.
Crédit : Luhmühlen Horse Trials

Samedi 15 juin - 19h51 | Mélissa Vriends

Tim Price reprend la main après le cross du CCI 5*-L de Luhmühlen

Alors que des trombes d'eau se sont abattues sur la Basse-Saxe la nuit dernière, provoquant un changement de programme concernant les horaires des épreuves de ce samedi, le mythique cross du CCI 5*-L de Luhmühlen a finalement bien eu lieu cet après-midi. Un an après la victoire de sa femme Jonelle, Tim Price semble particulièrement bien parti pour décrocher la victoire finale avec Ascona M.

 - Tim Price reprend la main après le cross du CCI 5*-L de Luhmühlen

Alexander Bragg et Zagreb talonnent de près le numéro un mondial au classement provisoire !
Crédit : Luhmühlen Horse Trials

Le soleil aura même laissé échapper quelques rayons durant cette épreuve si cruciale, qui a permis de rebattre les cartes avant l'épreuve de saut d'obstacles dominicale. Alors qu'il pointait en deuxième position à l'issue du dressage pour seulement quelques dixièmes de trop, le nouveau numéro un mondial Tim Price mène désormais la danse avec 27.8 points. Le Néo-Zélandais n'est pas passé bien loin du maxi, lui qui n'a alourdi que de deux petits points son score du premier jour, mais peut être pleinement satisfait de la performance de sa complice Ascona M. Si elle participe au deuxième CCI 5* de sa carrière, c'est la première fois que cette grise de onze ans termine un parcours de cross de cette envergure, après avoir été éliminée à Pau en octobre dernier. Lauréate du CCI 4*-S de Tattersalls il y a quelques semaines, la fille de Cassaro semble en belle voie pour offrir à son cavalier un nouveau succès en terres allemandes.

Auteur de l'un des quatre parcours maxis de cette épreuve, Alexander Bragg gagne deux places et pointe désormais en deuxième position avec son talentueux Zagreb. Le couple, qui est quasiment toujours présent sur les podiums depuis sa victoire dans l'Event Rider Masters de Jardy en juillet 2018, entend bien poursuivre sur sa lancée et, pourquoi pas, tenter de décrocher une première victoire en CCI 5*. Moins de deux points séparent en effet le Britannique de Tim Price, qui ne pourra pas se permettre de commettre la moindre faute dimanche.

Elle aussi sans faute et dans le temps, Sarah Bullimore monte pour le moment sur la troisième marche du podium avec son fidèle Reve du Rouet. Le bai de quinze ans prend part ce week-end à son deuxième concours de l'année, et fait déjà mieux qu'à Badminton où il n'était pas allé au bout de la compétition. Ce soir, la paire devance de deux petits dixièmes ses compatriotes Tom McEwen et Figaro van het Broekxhof, également auteurs du maxi, tandis que Yoshiaki Oiwa ferme le top 5 sur le bon Calle 44. A souligner aussi la belle sixième place de Peter T Flarup associé à Frankie, qui fait partie de ces quatre cavaliers à avoir conservé son score du dressage.

Déception pour les leaders du dressage Kazuma Tomoto et Brookpark Vikenti

Déception pour les leaders du dressage Kazuma Tomoto et Brookpark Vikenti - Tim Price reprend la main après le cross du CCI 5*-L de Luhmühlen

Kazuma Tomoto et Brookpark Vikenti avaient pris la tête de la compétition à l'issue du dressage.
Crédit : Luhmühlen Horse Trials

A un an des Jeux Olympiques de Tokyo, les complétistes japonais font de plus en plus parler d'eux, et à juste titre. Si aujourd'hui, seul Yoshiaki Oiwa s'est qualifié pour la finale de ce CCI, Kazuma Tomoto fait aussi partie de ces cavaliers à suivre de près avant le grand rendez-vous de 2020. Installé chez William Fox-Pitt depuis deux ans, le 39e mondial connaît en effet un très bon début de saison, ponctué de plusieurs classements et de victoires avec l'ensemble de ses montures, dont l'ancien complice d'Astier Nicolas Vinci de la Vigne.

Pour Luhmühlen, le Japonais avait néanmoins misé sur l'étalon Brookpark Vikenti, débutant au niveau 5* mais récemment vainqueur du CCI 4*-S de Chatsworth et deuxième à Ballindenisk sur ce même format. Le couple avait effectué une entrée en matière pour la moins impressionnante, puisqu'ils ont réalisé une excellente reprise de dressage jeudi qui les a propulsé en tête du provisoire avant cette épreuve de cross. Malheureusement, tout ne s'est pas déroulé comme prévu cet après-midi pour le duo, qui a choisi d'abandonner après avoir essuyé deux refus en milieu de parcours. Nul doute, toutefois, qu'ils auront à cœur de se rattraper dans les prochains mois !

Les Françaises poursuivent la compétition

Deux Tricolores sont engagées ce week-end dans le CCI 5*-L, et toutes deux devraient entrer en piste demain pour le saut d'obstacles. En selle sur Ultramaille, une jument de onze ans qui effectue sa première sortie à ce niveau de compétition, Clara Loiseau a réalisé une très belle performance en franchissant la ligne d'arrivée sans la moindre pénalité aux obstacles. L'amazone a uniquement écopé de 8.8 points de temps et intègre le top 15 provisoire en étant quatorzième avec 45.3 points.

Avec son fidèle Picasso d'Oréal, désormais âgé de seize ans, Marie Caroline Barbier s'est malheureusement fait piéger en tout début de parcours, sur l'entrée de la combinaison n°5. A ces vingt points de pénalité se sont ensuite rajoutés 25.6 points de temps, ce qui relègue le couple en vingt et unième position provisoire. C'est néanmoins la première fois que la cavalière va au bout d'un cross 5* après son élimination à Pau, où elle découvrait ce niveau de compétition.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #110 GRANDPRIX n°110 OCTOBRE

GRANDPRIX #110

(GRANDPRIX n°110 OCTOBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter