Quatrin de la Roque*LM ne concourra plus

Crédit : Scoopdyga

Mardi 09 avril - 10h13 | Lucas Tracol

Quatrin de la Roque*LM ne concourra plus

Propriétaire du fils de Quick Star, la Laiterie de Montaigu a annoncé hier la retraite sportive de l’un de ses meilleurs représentants, Quatrin de la Roque*LM. Jusqu’en octobre, le bai brun de quinze ans a engrangé ses plus beaux succès sous la selle de Julien Épaillard. 

À l’âge de quinze ans, Quatrin de la Roque*LM dit au revoir aux terrains de compétition. La Laiterie de Montaigu a fait savoir hier que le hongre Selle Français profiterait désormais d’une retraire paisible en Vendée. 
 
Né au haras de la Roque chez la famille Hécart, Quatrin de la Roque a fait parler de lui dès ses jeunes années, en s’imposant notamment dans le championnat de France des chevaux de sept ans sous la selle de Michel Hécart. En 2012, le tonique bai brun est révélé au grand public en s’imposant dans le championnat de France Pro Élite, toujours sous la selle de son éleveur. La saison suivante, le couple atteint le plus haut niveau en réalisant notamment un double zéro dans la Coupe des nations du CSIO 5* d’Al Ain, et en se classant troisième du Grand Prix CSI 4* de Franconville. 
Mi 2015, Quatrin est confié à Julien Épaillard, qui en fera l’acquisition début 2016 avec son épouse Susana ainsi que la Laiterie de Montaigu. Le duo ne tarde pas à trouver ses marques en s’imposant dans le Grand Prix CSI 3* de Paderborn, en Allemagne. L’année suivante à Bordeaux, le fils de Quick Star et le Normand signent ce qui restera leur plus belle victoire en décrochant le Grand Prix de Coupe du monde Longines de Bordeaux (leur barrage en vidéo ci-dessous)
 
En décembre 2018, Quatrin a été racheté en totalité par la Laiterie de Montaigu, qui a décidé de lui offrir du repos bien mérité. “Quatrin fait partie de l’équipe, de la famille. Nous étions très fiers de le compter dans notre Team aux côtés de Cristallo et Shériff. C’est un guerrier au grand cœur, il avait tous les moyens mais doté d’une grande sensibilité, il fallait mériter sa confiance et alors il donnait tout en piste. Nous sommes très heureux de l’avoir à la maison, c’est un cheval attachant au quotidien, très doux, il « parle » beaucoup… Un vrai gourmand qui affectionne particulièrement ses journées au paddock et les promenades. Il est toujours partant ! Nous sommes très heureux de savoir qu’il va couler une belle retraite à la maison, entouré de notre affection et des bons soins de toute l’équipe. Il nous a énormément offert, nous lui devons bien cela, il le mérite. Merci Quatrin !”, a écrit Caroline Salbereau, la Directrice générale de la Laiterie de Montaigu. 
 
 
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #108 GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #108

(GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter