Félicie Bertrand et Sultane des Ibis rejoignent brillamment la cour des grands

Crédit : Scoopdyga

Dimanche 10 février - 16h57 | À Bordeaux, Lucas Tracol

Félicie Bertrand et Sultane des Ibis rejoignent brillamment la cour des grands

Au départ de leur huitième épreuve à 1,60m cet après-midi à Bordeaux, Félicie Bertrand et Sultane des Ibis ont fait mouche en s’imposant pour la première fois dans un tel Grand Prix. Face à des tribunes acquises à leur cause, la Normande et la minuscule alezane ont montré qu’elles pouvaient désormais rivaliser avec les très grands.

 - Félicie Bertrand et Sultane des Ibis rejoignent brillamment la cour des grands

Meilleur Français de la Coupe du monde Longines hier, Simon Delestre a conclu son week-end avec une troisième place.
Crédit : Scoopdyga

Cela n’a jamais fait de doute, Félicie Bertrand et Sultane des Ibis se sont véritablement trouvées. Associées depuis octobre 2017, la Normande et la pétillante fille de Quidam de Revel n’ont pas manqué grand-chose depuis. Mais c’est cet après-midi à Bordeaux que toutes deux ont écrit la plus belle page de leur palmarès commun, mais également de leurs carrières respectives, en s'imposant dans le Grand Prix dominical.
Presque plus petite que tous les obstacles qu’elle a eu à franchir en première manche, la lionne Sultane a bondi avec aisance, menée avec maestria par sa cavalière. Après un bon comportement hier soir dans la Coupe du monde Longines mais deux fautes, les médaillées d’or des derniers Jeux méditerranéens se sont cette fois invitées au barrage, pour le plus grand bonheur de la famille Mégret, les propriétaires de la jument. 

Si elle n’était pas la seule à faire figure d’outsider lors du deuxième parcours au chronomètre, Félicie Bertrand s’est élancée face à quelques pointures, à l’instar de Ludger Beerbaum, Bertram Allen, Simon Delestre ou encore du très en forme Michael Jung. 

Michael Jung le plus audacieux

Le barrage a débuté sagement, avec quelques parcours relativement prudents signés Nicolas Deseuzes sur Uloa du Trèfle, Nadja Peter-Steiner et Celeste 26, mais aussi Ludger Beerbaum avec Cool Feeling, un cheval que le Kaiser allemand monte depuis septembre. Les choses sérieuses ont commencé avec le passage de Guillaume Foutrier, qui a imposé un chronomètre de 37“89 avec Valdocco des Caps. Après une Coupe du monde manquée, le duo tricolore a aujourd’hui conclu l’épreuve au pied du podium. 
Particulièrement déterminé, Bertram Allen a lancé GK Casper à toute vitesse dès la réception du premier obstacle. Sans jamais reprendre, l’Irlandais a franchi les cellules d’arrivée en 36“11, prenant logiquement les commandes de la compétition. Son leadership n’a été que de courte durée, puisqu’à sa suite, Félicie Bertrand l’a délogé. Après un superbe tournant du 1 au 2, la Française et sa jument de treize ans ont imprimé un tempo d’enfer, qu’elles n’ont pas lâché jusqu’à l’ultime oxer. L’écran est sans appel, puisqu’il affiche 35“88, ce qui n’a pas manqué d’afficher un immense sourire sur le visage de Félicie, qui a pu lever le poing devant des tribunes survoltées.  
Rien n’était alors joué puisque Michael Jung et Simon Delestre avaient encore leur mot à dire. Particulièrement en forme ce week-end, l’Allemand a été le seul audacieux à prendre l’option avant le premier oxer du parcours initial. Surprise par ce tournant au cordeau, Fischer Chelsea n’a pu empêcher une faute sur le premier plan de l’oxer. Leur chronomètre de 34“31 a finalement été le meilleur de l’épreuve, mais la barre a terre les a rétrogradés à la septième place. Avec le redoutable Chesall Zimequest, Simon Delestre n’a aujourd’hui pu rivaliser avec sa compatriote, terminant son parcours en 36“61. C’est finalement une troisième place pour le Lorrain.  
 
Évidemment ravie de ce grand succès, Félicie Bertrand a rendu un bel hommage à sa complice lors d'une conférence de presse improvisée. Si elle a avoué ne pas trop comprendre où la petite alezane allait chercher toute sa force, les ambitions ne manquent pas. Sultane des Ibis va profiter de trois semaines de repos, et devait ensuite prendre part au CSI 3* de Montpellier, avec dans le viseur le Saut Hermès, sous la verrière du Grand Palais. Souhaitons leur que cette rafracichissante victoire soit la première d'une longue série ! 

Les résultats ici
 

À lire également...

Réagissez

  • SpeedyRomy - le 11/02

    A chaque site / réseau social son lot de troll. Et le notre est sacrément BORN(É)E hahaha

  • mire - le 11/02

    Ce n' est pas la première façon de se présenter, cette personne changera de nouveau son "nom de présentation " si on supprime ce dernier…………. par contre la victoire de Félicie doit troubler Philippe Rozier qui présentait la prochaine équipe pour les championnats d' Europe ,composée de chevaux qui sont déjà alles "au garage", sans même penser que son petit frère pourrait en faire partie……………!!

  • rosetta2303 - le 10/02

    chergarmail Pas possible !!! Albert Muda est une fille !!!! Incroyable ! A le lire, je pensais à un vieux crouton aigri et facho ! Me serais-je trompée ??? Je n'en reviens pas !

  • chergarmail - le 10/02

    Quand il ne prend pas le départ, vous critiquez Rozier (envoyer le petit Cristallo hier dans le GP coupe du monde où il y a eu de la casse aurait surement été compliqué. A 15 ans, est-ce utile ? J'étais dans les gradins, j'étais déçu qu'il ne monte pas mais entre ne pas le voir monter et voir un cheval à la peine pour sortir des combinaisons ou se crasher dedans, je préfère ne rien voir). Quand il prend le départ et que ça se passe mal, vous le critiquez aussi Quand il se classe ou qu'il gagne, vous ne dites rien. Je passe bien entendu sous silence vos critiques sur Bost et autres. Comme tout le monde, y'en a certains que je n'apprécie pas de voir monter. Cela ne me donne pas pour autant le droit de venir les dézinguer en ligne bien planqué derrière mon ordinateur, surtout vu mon niveau comparé à eux, et surtout votre niveau également. Vos conseils, tout le monde s'en fout. Je trouve dommage que vous passiez votre temps à polluer un site où on a plaisir à venir lire des infos. A plusieurs reprises, certains d'entre nous vous ont fait des remarques. Vraisemblablement, la remise en question n'est pas votre fort ! Mesdames ou Messieurs les administrateurs et/ou modérateurs de grandprix-replay, ne pouvez-vous pas faire quelque chose svp ?! A chaque fois que je vois un commentaire de (Mademoiselle) Albert Muda, j'ai le poil qui s'hérisse et je ne crois pas être le seul !

  • ALBERT MUDA - le 10/02

    Une magnifique victoire qui fait plaisir à voir , bravo Félicie . Bravo également Guillaume , avec plus de contrôle , ça va tout de suite nettement mieux avec Valdocco . Plus de top , ni de flop ? Il y avait de quoi alimenter quelques lignes , n'est ce pas , M. Rozier ?

Le mag

GRANDPRIX #106 GRANDPRIX n°106 MAI

GRANDPRIX #106

(GRANDPRIX n°106 MAI)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter