Michael Whitaker perd Cassionato

Crédit : Scoopdyga

Mardi 08 janvier - 19h46 | Lucas Tracol (avec communiqué)

Michael Whitaker perd Cassionato

Michael Whitaker perd son cheval le plus expérimenté ! Aujourd’hui âgé de quatorze ans, Cassionato file en effet pour les écuries du Britannique Jamie Gornall. 

La nouvelle est tombée, on ne verra plus Cassionato évoluer sous la selle de Michael Whitaker. Le gris de quatorze ans sera désormais monté par un autre Britannique ; Jamie Gornall. Un beau cadeau de début d’année pour ce trentenaire ! Jusqu’alors uniquement propriété de Gary et Beverly Widdowson, également détenteurs de l’incroyable champion olympique Big Star, le Holsteiner appartient désormais de moitié à Chris Blundell, qui n’est autre que le beau-père de Jamie Gornall. 

Débuté sur la scène internationale par Nick Skelton puis passé sous la selle de la légende britannique Micael Whitaker en fin d’année 2013, Cassionato a participé aux victoires de l’Union Jack dans les Coupes des nations CSIO 5* de La Baule et Rotterdam en 2015, puis de Rome l’année suivante. Puissant et doté d’un sacré caractère, le gris par San Patrignano Cassini avait permis à son pilote de s’aligner aux championnats d’Europe d’Aix-la-Chapelle en 2015, mais aussi aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro l’année suivante. Son aventure brésilienne s’était toutefois arrêtée à la veille de la deuxième manche de la compétition par équipes après des signes de coliques. 

“Je suis extrêmement excité par l’arrivée de Cassionato, et j’ai vraiment hâte de créer un lien fort avec lui puisque nous avons pour objectifs les championnats d’Europe de 2019 et les Jeux olympiques de Tokyo en 2020”, s’est réjoui Jamie Gornall. “Il dispose d’une génétique remarquable, d’un grand talent ainsi que d’un super caractère. Il va super bien s’intégrer au groupe des chevaux dont nous disposons au Gornall Equestrian”, a-t-il poursuivi. 

Moins brillant en compétitions ces derniers mois, Cassionato devra mener de front sa carrière de compétiteur et celle d’étalon, lorsque son calendrier sportif le permettra.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #107 GRANDPRIX n°107 JUIN

GRANDPRIX #107

(GRANDPRIX n°107 JUIN)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter