Harrie Smolders reste numéro un en décembre, mais cela pourrait ne plus durer…

“Qui de nous deux, speed l’autre?”, comme le chante si bien Mathieu Chedid.
Crédit : Scoopdyga

Mardi 04 décembre - 12h17 | Par Sébastien Roullier et Lucas Tracol

Harrie Smolders reste numéro un en décembre, mais cela pourrait ne plus durer…

Avant même que la Fédération équestre internationale ne publie la dernière édition du classement mondial Longines des cavaliers de saut d’obstacles, GRANDPRIX-Replay.com a sorti sa calculette! En décembre, Harrie Smolders restera bien numéro un et il confortera même un peu son avance sur son plus dangereux poursuivant, Steve Guerdat. Cependant, le Néerlandais devra aligner les performances ces prochaines semaines, sous peine de voir le Suisse le doubler sur la ligne d’arrivée de l’année 2018.

D’ici quelques jours, peut-être même avant la finale du Top Ten co-organisée par le Club des cavaliers internationaux de saut d’obstacles et le CHI de Genève, la Fédération équestre internationale mettra à jour le classement mondial Longines comme elle le fait chaque mois. Il s’agira de la dernière édition avant celle de janvier 2019, qui mettra à l’honneur le cavalier le plus régulier en CSI de l’année 2018. Pour rappel, ce “ranking”, dont les règles évolueront quelque peu l’an prochain, prend en compte les trente meilleurs résultats de chaque cavalier sur les douze derniers mois. En novembre, Steve Guerdat s’est grandement rapproché de la place de numéro un de Harrie Smolders. Portera-t-il à nouveau le brassard, lui qu’il avait déjà arboré en novembre 2012, quelques mois après son sacre aux Jeux olympiques de Londres avec Nino des Buissonnets? GRANDPRIX-Replay.com s’est penché sur la question!

Steve Guerdat a brillé à Stuttgart et Madrid, mais…

 
Le mois dernier, Steve Guerdat ne comptait donc que vingt-cinq points de moins qu’Harrie Smolders. Pour autant, son score, comme celui d’autres pilotes, a été quelque peu “artificiellement” gonflé. En effet, il tenait encore compte des points gagnés lors de l’édition 2017 d’Equita Longines, dont les épreuves de saut d’obstacles avaient débuté le 1er novembre, mais aussi de ceux glanés lors du cru 2018 du Salon du cheval de Lyon, dont les premières épreuves – celles du CSI 2* et non celles du CSI 5*-W, mais la FEI considère l’événement dans son ensemble – ont eu lieu le 31 octobre 2018. Comme le Suisse a brillé dans le Rhône en 2017 et en 2018, son total de points a progressé de cent vingt entre octobre et novembre, dépassant la barre symbolique des 3.000 pour atteindre 3.040.
 
En décembre, Steve Guerdat perd donc 195 points (115 et 80) gagnés en 2017 à Lyon avec Albführen’s Bianca, mais aussi 100 autres liés à sa victoire dans le Grand Prix Coupe du monde Longines de Stuttgart avec Hannah. De l’autre côté de la balance, au titre de novembre 2018, il engrange 100 points grâce à sa deuxième place dans le Grand Prix CSI 5*-W de Madrid avec Ulysse des Forêts et 80 au mérite de sa victoire dans une épreuve à 1,55m à Stuttgart avec Vénard de Cerisy. Deux résultats auxquels il convient d’ajouter 55 points issus d’une performance plus ancienne qui entre cette fois en ligne de compte puisque le classement retient toujours les trente meilleures des douze mois écoulés. Bref, si les calculs de GRANDPRIX sont justes, il devrait afficher en décembre un total de 2990 points, en légère baisse donc.

Harrie Smolders progresse encore, mais…

 
De son côté, Harrie Smolders n’avait que 160 points à “défendre”, à savoir ses deuxièmes places dans le Grand Prix CSI 4* de Šamorín et dans une épreuve majeure du CSI 5* de Doha enregistrées en novembre 2017. Compte tenu de la pondération liée à ce quota de trente meilleures performances et à sa réserve de résultats non pris en compte, il n’aurait pas pu en perdre plus de 30, même s’il était resté chez lui ces derniers week-ends! Mais le Néerlandais n’a pas chômé. Il a même engrangé pas moins de 215 points au mérite de sa troisième place à Doha dans l’ultime étape du Longines Global Champions Tour sur Don VHP Z, et de sa deuxième place avec Emerald dans une épreuve à 1,55m de ce même concours. En décembre, le Néerlandais affichera donc un total de 3120 points (nos calculs n'étaient pas tout à fait exacts, puisqu'il en compte finalement 3130, MISE À JOUR), qui lui permettra donc de conserver sans conteste son brassard de numéro un.
 
Cependant, les prochaines semaines ne seront pas de tout repos pour l’actuel patron du circuit. Et pour cause, en décembre, Steve Guerdat ne pourra pas perdre plus de quinze unités: à savoir, une performance à soixante-dix points qui serait mécaniquement compensée par un résultat non comptabilisé de cinquante-cinq. L’Helvète a donc tout à gagner, ce qui lui donnera une raison de plus, si besoin en était (!), de vouloir briller ce week-end dans son jardin enchanté de Palexpo. En ce qui le concerne, Harrie Smolders aura pas moins de 500 points à défendre, liés à sa victoire en Coupe du monde à Malines avec Zinius, également deuxième du Grand Prix de l’Olympia au CSI 5*-W de Londres, et à sa quatrième place avec Don VHP Z dans le Grand Prix de Genève, là même où Zinius avait encore gagné et terminé troisième de deux autres épreuves majeures! S’il ne marquait rien du tout en décembre, ce qui semble peu probable, le cavalier de l’écurie EuroHorse perdrait pas moins de 193,5 points malgré le mécanisme de pondération.
 
Bref, alors que la tendance semble désormais plutôt en faveur de l’actuel challenger, voilà un duel comptable qui promet pour les dernières semaines de l’année!

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter