À Paris, Lukas Heppler l'emporte finalement sur Clavijo

Le Suisse Lukas Heppler a remporté le CVI-W de Paris sur Arcadai van de Kapel.
Crédit : PSV

Samedi 01 décembre - 11h30 | Léa Dall'Aglio

À Paris, Lukas Heppler l'emporte finalement sur Clavijo

Le CVI-W de Paris a sacré les Suisses dans les trois catégories : Pas-de-Deux, individuel femmes et individuel hommes. Seul Français qualifié pour cette Coupe du monde, Clément Taillez obtient une honorable troisième place.

Cela s'est joué à pas grand chose : le Suisse Lukas Heppler s'est imposé dans le CVI-W de Paris grâce à seulement quelques centièmes de plus que son principal concurrent, le Colombien Juan Martin Clavijo. Celui-ci, qui participe cette saison à sa première Coupe du monde, disposait d'une très courte avance après le premier Libre, disputé vendredi. Mais malgré une deuxième prestation réussie, expressive et dansée, l'athlète de 18 ans pâtit de la note de son cheval (6.500). Juste avant lui, l'Helvète offre un programme techniquement varié et très contrôlé, avec des moyennes dépassant la barre des 9 en Technique et Artistique. Associé à Arcadi van de Kapel, longé par Monika Winkler-Bischofberger, il obtient un total de 8,588 points, quand le Sud-Américain (avec Don Dorador longé par Mikael Heuer) atteint 8,531. 

Seul Français de l'épreuve, Clément Taillez ne démérite pas et se rapproche de ces moyennes. Le Tricolore présente l'avantage d'un programme particulièrement original et enlevé (qui lui vaut la note artistique de 9,090). Si l'athlète alsacien ne montre aucune hésitation entre ses mouvements, et les opère avec la glisse qui le caractérise, il est légèrement gêné par la réserve que montre son fidèle Dyronn, longé par Pascale Wagner (évalué à 7,175). Le trio quitte la piste parisienne avec le sourire, et l'honorable note de 8,236. Une bonne prestation en vue d'une qualification pour la finale qui se tiendra au printemps à Saumur. 

Triple victoire suisse

Cette compétition met particulièrement en lumière l'importance de l'accompagnement du voltigeur par les deux autres membres du trio : le cheval et son longeur. Chez les femmes, c'est le même Arcadi van de Kapel à la main de Monika Winkler-Bischofberger, qui obtient la victoire et la deuxième place. La Suissesse Ilona Hannich, troisième et dernière après la première manche (7,344), séduit cette fois-ci les juges en réalisant le meilleur programme (8,482). Mais elle reste derrière sa compatriote Nadja Buttiker, qui obtient l'or avec 8,278 points. 

La Suisse est une nouvelle fois mise à l'honneur en Pas-de-Deux, grâce au duo formé par Zoe Maruccio et Syra Schmid, qui proposait une chorégraphie puissante et maîtrisée, sur le dos de... Don Dorador, qui avait porté Juan Martin Clavijo un peu plus tôt. Les Helvètes obtiennent un total de 8,097, devançant le seul autre binôme, américain. 
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter