Devenez copropriétaire de Tahina des Isles, la jument 4* de Camille Lejeune

Crédit : Constance V.

Lundi 17 décembre - 09h07 | Manon Elia

Devenez copropriétaire de Tahina des Isles, la jument 4* de Camille Lejeune

Si devenir propriétaire est le rêve de beaucoup de cavaliers, devenir propriétaire d’un cheval de haut niveau frôle l’inaccessible. Pourtant, My Horse Family et Camille Lejeune, cavalier de l’équipe de France de concours complet, viennent tout juste de lancer une campagne de crowdfunding qui permet à tous de devenir propriétaire de sa fidèle complice et jument de tête, Tahina des Isles. Une occasion incroyable de participer à la réussite du couple !

My Horse Family, retour sur l’histoire d’un projet de partage ambitieux

My Horse Family, retour sur l’histoire d’un projet de partage ambitieux - Devenez copropriétaire de Tahina des Isles, la jument 4* de Camille Lejeune

Crédit : Constance.V

Lancée il y a trois ans, la plateforme de crowfunding My Horse Family permet depuis le mois d’octobre de devenir copropriétaire d’un cheval. « Beaucoup de gens sont passionnés par le cheval et rêvent de devenir propriétaire » explique Romain Lévy, président de My Horse Family. « Nous avons voulu rendre ce rêve possible en permettant de rendre l’achat accessible au plus grand nombre ». Un projet ambitieux, mais la société n’est pas à son coup d’essai. « Les deux premières années, nous nous sommes d’abord consacrés à l’élevage. L’idée était de faire naitre des poulains à plusieurs », se rappelle Romain Lévy. Ainsi, un éleveur souhaitant faire saillir l’une de ses juments pouvait – et peut toujours – lancer sur la plateforme un appel à projet pour trouver les futurs financeurs du poulain, de la saillie aux premiers mois d’existence selon les clauses définies, et cela de manière entièrement gratuite.  C’est ainsi que quatorze poulains ont vu le jour grâce à My Horse Family.
« Depuis la rentrée, nous avons lancé un nouveau projet : la copropriété de chevaux. Nous attendions d’être complètement prêts. Pour l’instant, nous avons deux projets de crowfunding, dont un avec le jeune cavalier de concours complet Camille Lejeune qui souhaite trouver les futurs copropriétaires de sa jument de tête, Tahina des Isles » explique le fondateur.

Camille Lejeune, à la recherche des futurs propriétaires de Tahina des Isles

Camille Lejeune, à la recherche des futurs propriétaires de Tahina des Isles - Devenez copropriétaire de Tahina des Isles, la jument 4* de Camille Lejeune

Crédit : Collection privée

Âgée de 11 ans, c’est depuis ses 6 ans que Tahina des Isles évolue avec brio sous la selle de Camille Lejeune. « Alors que je l’avais récupérée en milieu de saison, elle s’est très vite qualifiée pour la finale à Pompadour. Pourtant, elle n’évoluait qu’en saut d’obstacles jusque-là. Sa propriétaire souhaitait vraiment l’orienter vers le concours complet », se rappelle le cavalier. « Dès ses sept ans, elle courrait sur le circuit classique et devenait réserviste pour le Lion d’Angers. Elle n’a ensuite cessé de progresser, et nous avons rapidement gravi les échelons ensembles : en 2* d’abord, puis 3*, et depuis cette année, nous commençons les CCI 4*. Cet été, elle a même intégré le groupe JO/JEM », explique Camille Lejeune.
 
Aujourd’hui, par volonté de garder sa complice sous sa selle, le jeune cavalier a décidé de se tourner vers My Horse Family afin de créer un projet de crowfunding pour Tahina des Isles. Tous les passionnés peuvent ainsi avoir la chance de devenir propriétaire de l’exceptionnelle alezane.
Les copropriétaires pourront venir voir la jument à l’entraînement dans les écuries de Camille, et seront également inviter à tous les concours nationaux. Des outils seront également mis en place afin de pouvoir partager et échanger facilement des nouvelles, photos et vidéos de Tahina. Pour acquérir 0,1% de Tahina des Isles, il faudra ainsi débourser 300,70€. Cela comprend l’achat de la jument, et tous les frais jusqu’en 2020. Si dans deux ans, le copropriétaire n’est finalement plus intéressé, My Horse Family s’occupe de revendre la part. Sinon, le copropriétaire pourra continuer le projet en continuant de financer une partie de la jument via la plateforme.
 
« Le prix total de la jument est complètement transparent, et tout est expliqué sur le site. Nous avons mis en place des graphiques très simples qui permettent à chacun de comprendre exactement comment son argent est utilisé – achat, pension, déplacement... Il est également possible d’acheter plusieurs parts, et plus un copropriétaire a de parts, plus il a d’avantages », explique Romain Lévy. « Notre but est vraiment d’accompagner tout le temps, tout au long du projet, à la fois le porteur du projet et les copropriétaires. Nous sommes vraiment l’intermédiaire entre les cavaliers et les propriétaires », appuie-t-il.
Par exemple, My Horse Family s’occupe à la fois du contrat entre la société et le porteur de projet, mais également du contrat qui encadre la propriété du cheval. Elle s’occupe aussi de préparer tous les documents administratifs, comme la déclaration au SIRE. De plus, My Horse Family possède également 5% de chaque cheval. « Cela nous engage et permet de rassurer les gens. Si l’on est aussi copropriétaire, c’est aussi notre intérêt d’avoir de beaux projets. »

Objectif Jeux Olympiques 2020

Objectif Jeux Olympiques 2020 - Devenez copropriétaire de Tahina des Isles, la jument 4* de Camille Lejeune

Crédit : Constance.V

« Moi-même, je possède 10% de Tahina depuis un an », explique Camille Lejeune. « Je voulais soulager les propriétaires financièrement, et surtout m’impliquer plus fortement dans la carrière sportive et l’avenir de la jument. Je ne voulais plus n’être que son cavalier. »
Aujourd’hui, le jeune homme semble plus que motivé à l’idée de trouver les futurs copropriétaires de Tahina. « Il fallait que nous trouvions des solutions pour permettre à la jument de rester dans mes écuries. Des solutions viables, pour que l’aventure puisse durer encore longtemps. Avec un objectif très clair, les Jeux Olympiques en 2020 ! », souligne-t-il. « Je ne connaissais pas bien le système du crowfunding, mais je trouve l’idée géniale. Aujourd’hui, le but est vraiment que chaque copropriétaire puisse suivre et s’impliquer dans la carrière de la jument. C’est avec plaisir que je leur présenterai Tahina – leur jument ! », sourit-il.
 
Si l’on aurait pu croire que partager ainsi la propriété de son cheval de tête pouvait inquiéter le cavalier, il en est tout autrement. « Je n’ai aucune appréhension, d’un point de vue juridique et légal, tout est complètement encadré avec My Horse Family. Les contrats sont très sécurisants, il n’y a pas de dérives possibles d’un côté comme de l’autre », souligne Camille. « Aujourd’hui, je suis cavalier de haut niveau, et c’est donc aussi mon devoir de promouvoir mon sport. Pour moi, partager Tahina, c’est partager ce haut niveau, permettre aux gens d’avoir la possibilité toucher ce rêve du doigt, et c’est une très bonne chose » conclut le cavalier.  
 
Pour plus d’informations sur My Horse Family, rendez-vous ici.
Pour devenir copropriétaire de Tahina des Isles, c’est par .
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter