Une razzia noir-jaune-rouge aux championnats d’Europe à Equita Longines

L'Allemande Georgia Wilk, double championne d'Europe Juniors avec ARC Captain.
Crédit : Dead or Alive/Equita Longines

Dimanche 04 novembre - 12h48 | Communiqué

Une razzia noir-jaune-rouge aux championnats d’Europe à Equita Longines

Ce week-end, Equita Longines, le salon du cheval de Lyon, plus grande manifestation d’équitation western en dehors du continent américain, a accueilli les championnats d’Europe Juniors et Jeunes Cavaliers de reining. L’Allemagne et la Belgique se sont partagé les premières places, et la France est malheureusement rentrée bredouille.

Chez les Jeunes Cavaliers, vendredi, la Belgique est montée sur la plus haute marche du podium par équipes, devançant l’Allemagne et l’Italie, à la grande joie de Mathyas Gobert, leur sélectionneur national : “L’organisation du salon a été irréprochable. Les informations nous parvenaient à temps, les meetings étaient très clairs et la mise en place du nouveau hall 7 d’Eurexpo est un gros plus. En ce qui concerne mon équipe, nous avions des ambitions élevées car nous avions des cavaliers expérimentés et une très grosse qualité de chevaux. Je tiens d’ailleurs à remercier Steve et Gina Vannietvelt d’avoir mis de tels chevaux à disposition de l’équipe. C’est une consécration d’avoir cette médaille après notre médaille d’argent aux JEM de Tryon, sachant que pour les Jeunes Cavaliers, notre dernière médaille, en argent, remontait à 2011.” Dans cette catégorie, la France n’était pas représentée par équipes.
 
Chez les Juniors, neuf équipes étaient aux prises, représentant la Belgique, la République tchèque, l’Espagne, la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, l’Italie, les Pays Bas et la Suisse. Les gradins ont grondé sous la pression des supporters passionnés qui ont animé la carrière pendant près de trois heures. Sur les vingt-neuf cavaliers au départ, deux Allemandes ont réalisé le top score de 215,5, Celine Beisel et Georgia Wilk, associées à Gunner Be Good et ARC Captain. Elles ont ainsi offert l’or à la Mannschaft (643 points), qui a supplanté l’Italie (636,5), également habituée des podiums internationaux, et l’Espagne (620,5), nouvelle venue à ce niveau pour le plus grand bonheur des nombreux supporters qui avaient fait le déplacement. De son côté, la France n’a pas pu se classer, seuls Jayson Henri et Margaux Legrand ayant terminé son parcours avec Hangten Boggies Sari et Gunner Little Jewel.
 
“C’est la première fois que je viens à Lyon et je suis vraiment impressionné par la qualité de ce rendez-vous: l’organisation, le sol, tout est parfait! C’est l’un des meilleurs, si ce n’est le meilleur, concours d’équitation western auquel j’ai eu l’occasion de participer. On s’amuse aussi, j’espère pouvoir revenir l’an prochain! Pour ce qui est de mon équipe, je suis très fier, les cavaliers et leurs chevaux me facilitent beaucoup la tâche tant ils sont talentueux. Nous savions avant de venir que nous pouvions faire quelque chose de très bien, mais avec les jeunes, il est toujours difficile de savoir comment ils vont gérer la pression. Mais ils ont été irréprochables!”, s’est félicité Nico Hoermann, le chef d’équipe allemand.
 

Nimroid Vannietvelt et Georgia Wilk sacrés en individuels

 
Sans surprise, le Belge Nimroid Vannietvelt, déjà auteur du meilleur score dans l’épreuve par équipes, a remporté la médaille d’or individuelle en Jeunes Cavaliers sur What A Wave, cheval appartenant à ses parents Steve Vannietvelt et Gina de Pauw, avec un score de 221. What A Wave et son entourage ont d’ailleurs été célébrés pour le palmarès exceptionnel du cheval, triple champion du monde NRHA en 2015, 2016 et 2017, et récent champion du monde à Tryon sous la selle de Bernard Fonck, et désormais champion d’Europe Jeunes Cavaliers. La médaille d’argent est revenue à l’Italien Matteo Bonzano, en selle sur High Point Reiner, propriété de la célèbre écurie italienne 23QH, avec un score de 219. Juste derrière, avec 218,5 points, le Belge Gilles Huyghe, également top score dans l’épreuve par équipes sur Exxcaliber, également propriété de Steve Vannietvelt et Gina de Pauw, est médaille de bronze. La seule Française de l’épreuve, Paola Benoît Cattin, a terminé seizième avec Shining Step, ayant accusé quelques pénalités.
 
Lors de la finale individuelle Juniors, ils étaient vingt partants, en provenance d’Allemagne, d’Italie, de Belgique, de Suisse, d’Espagne, de France et de République tchèque. La victoire est alors revenue à l’Allemande Georgia Wilk, en selle sur ARC Captain, cheval appartenant à Thomas Till. Le couple a obtenu 219,5, deux points devant l’Italienne Francesca Ferrarol, associée à Tarisnap, qui a décroché l’argent (217,5). On retrouve une Allemande sur la troisième marche du podium, Celine Beisel, en selle sur Gunner Be Good (214). Côté français, Jayson Henri a dû se contenter de la quinzième place avec Hangten Boggies Sari (200,5).
 
Tous les résultats ici

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #101 GRANDPRIX n°101 NOVEMBRE

GRANDPRIX #101

(GRANDPRIX n°101 NOVEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter