Trente-neuf chevaux à la vente de Ravenoville

Bubka d'Armanville, vendu en 2016 à Ravenoville, a été exporté en Floride.
Crédit : DR

Mercredi 31 octobre - 11h25 | Marc Verrier

Trente-neuf chevaux à la vente de Ravenoville

Samedi 10 novembre se déroulera la vente amiable de Ravenoville, organisée par le Groupement des éleveurs de Sainte-Mère. Trente-neuf chevaux de trois, quatre et cinq ans y seront présentés, dont certains issus de souches de champions.  

Une vente relancée depuis 2016

Créé en 1996 par quelques éleveurs des alentours de Sainte-Mère-Eglise, dans la Manche, le Groupement des éleveurs de chevaux de la région de Sainte-Mère, présidé par Jacques Hamel, a pour vocation d’organiser des actions de terrain pour aider à la commercialisation et à la mise en valeur de la production des éleveurs ou à créer des opérations de mutualisation (achat groupé de saillies, journées radio…) afin de réduire certains coûts.

La vente de Ravenoville s’est d’abord déroulée aux enchères et sous plis cachetés avant de s’éteindre il y a une dizaine d’années puis de renaître sous forme de vente amiable il y a deux ans.
« La vente de Ravenoville s’était interrompue en 2007 et nous l’avons relancée en 2016 avec une vente amiable. Les chevaux présentés sont nés chez les éleveurs de la région et on peut trouver à la vente aussi bien des chevaux pour amateurs ou des chevaux à plus gros potentiel. Les trois ans sont présentés en liberté et les quatre et cinq ans sur un parcours. Les trois ans sont quasiment tous débourrés et les quatre et cinq ans, même si certains n’ont pas encore tourné en compétition, sont prêts sur un tour. Tous les chevaux sont présentés avec six clichés radio et sont essayables sur place. L’année dernière, quatorze chevaux ont été vendus à l’issue de cette vente amiable. », explique Claudie Blandamour, secrétaire du Groupement des éleveurs de Sainte-Mère et éleveuse à l’affixe Belmanière (d’où Hyades, Ondine ou Ulane Belmanière).
 

Des familles de champions

Cette année, trente-neuf chevaux seront proposés à la vente, dont vingt-six trois ans, neuf quatre ans et quatre cinq ans. Parmi eux, des produits d’étalons confirmés tels Mylord Carthago, Malito de Rêve, Canturo, Contendro, Goldfever, Lifestyle, Montender, Chef Rouge ou encore Président, ou de sires plus jeunes comme Jah’s Diamant, Ready Boy des Forêts, Upsilon, Artiste et Adzarro de l’Abbaye, Urano de Cartigny, Volodia d’Argouges ou Vegas du Thot.

De cette région de la Manche sont issus de grands champions, que l’on retrouve dans les souches maternelles des chevaux mis en vente. Ainsi, dans le catalogue, on retrouve les familles de Baladine du Mesnil, First de Launay, Quickly de Kreisker, Narcos II, Quat’Sous, Luccianno, Rubis Rouge, Ingres II, Nougat du Vallet, Midship du Borda, Quenzo de la Roque, Loreal d’Utah, Rana des Hayettes, Utopie Villelongue ou Sultane des Ibis, très performante en 2018 et médaillée d’or en individuels aux Jeux méditerranéens.
La vente se déroulera dans les infrastructures de l’EARL Raveno Equi Jump, au 3 route de Sainte-Mère-Eglise, où les chevaux seront présentés de 11h à 17h samedi 10 novembre.

La liste des chevaux présentés est disponible en CLIQUANT ICI
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #102 GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE

GRANDPRIX #102

(GRANDPRIX n°102 DÉCEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Instagram

Twitter