Lola Brionne concrétise ses rêves à Bordeaux

Crédit : Scoopdyga

Samedi 08 février - 20h32 | À Bordeaux, Jean-Baptiste Orgebin

Lola Brionne concrétise ses rêves à Bordeaux

Seule des quinze partants à avoir réalisé un double zéro dans l'épreuve majeure des épreuves Poneys à Bordeaux, Lola Brionne a aujourd'hui réalisé l'un de ses rêves. 

Ce samedi en fin d’après-midi avait lieu le Grand Prix Excellence de la Super As Poney Élite de Bordeaux. Sous la houlette d’Olivier Bost, le sélectionneur national, quinze cavaliers se sont élancés dans cette épreuve à 1,35m avec l’objectif de succéder à Jeanne Hirel et Armène du Costilg. Après une première manche sélective et marquée par la chute sans gravité de Pauline Scalabre avec Sligo de Mormal, seuls trois d’entre eux sont parvenus à se qualifier pour le barrage. 

Partie en première position de cette deuxième étape contre la montre, Agathe Masquelier et Alia des Cosses ont laissé l’ultime oxer à terre avec un bon chronomètre. Louise Sadran, associée à United des Islots, s’est offert la troisième place du podium, après avoir essuyé un malheureux refus sur le dernier obstacle. Si bien partie sur sa lancée après ses victoires dans les Tournées des As de Pitrey et de Lherm, la jeune Lola Brionne s’est offert le Grand Prix avec Clémentine, au terme de deux parcours vierges de toute pénalité. Une consécration pour la jeune cavalière toulousaine, à qui 2020 promet d’être chargé en réussite. “À la reconnaissance, la première chose que j’ai dit à Sara (sa sœur ainée, ndlr)était « le parcours est gros ». Il y avait quelques difficultés sur le choix des distances et le triple était imposant. Au barrage, je me suis surtout dit qu’il fallait que je sois sans faute mais en restant dans le galop au cas où une barre tomberait. Clémentine est vraiment une guerrière qui veut toujours passer de l’autre côté de l’obstacle. J’ai toujours voulu gagner à Bordeaux. Quand j’étais petite, je voyais ma sœur sur la piste et c’était un rêve. Aujourd’hui, le fait que ce soit elle qui soit venue me voir gagner, c’est un rêve qui devient réalité. Justement Sara m’apporte énormément, elle me donne beaucoup de bons conseils et elle est toujours calme ! (rires)”

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #113 GRANDPRIX n°113 FÉVRIER

GRANDPRIX #113

(GRANDPRIX n°113 FÉVRIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter