Clément Gras surpasse tous ses concurrents dans le Grand Prix Jeunes Cavaliers

Clément Gras a été le seul cavalier a réussir à sortir du Grand Parquet avec une ardoise vierge
Crédit : PSV Morel

Dimanche 05 mai - 18h12 | Par Roxane Grolleau

Clément Gras surpasse tous ses concurrents dans le Grand Prix Jeunes Cavaliers

Le Grand Prix Jeunes Cavaliers présenté par CWD aura mis les participants en difficulté ! Seul cavalier à en avoir surpassé les difficultés tout en respectant le temps imposé, Clément Gras repart logiquement avec la coupe. Le Danois Emil Hallundbaek et l’Espagnol Juan Jose Gomez Barba ont réussi à sortir sans pénalité aux obstacles, mais sont pénalisés par respectivement un et deux points de dépassement de temps, privant les spectateurs d’un barrage.

Les trente-quatre couples a participé au Grand Prix Jeunes Cavaliers sont tombés sur un os, cet après-midi, au Grand Parquet de Fontainebleau. En effet, le parcours dessiné par Grégory Bodo a fait de nombreuses victimes, tout comme le temps imposé. Le double jaune, mais aussi la ligne finale, contenant le triple, ont posé difficulté à beaucoup de couples. Ainsi, trois cavaliers ont décidé d’arrêter le parcours en cours de route, et un cavalier, le Suisse Mathias Larocca, a été éliminé, tombant avec son cheval dans l’oxer suivant la rivière. Du côté des membres de l’équipe de France sélectionnés pour la Coupe des nations de vendredi, aucun n’aura réussi à accrocher le sans-faute. Nina Mallevaey, pourtant bien partie, a fauté sur la rivière et sur le dernier obstacle, quant à Alice Vancrayelynghe, l’obstacle n°3 et le dernier ont été fatale. C’est pourtant bien du côté tricolore qu’il faudra aller chercher le vainqueur de cette épreuve. Passés en première partie d’épreuve, Clément Gras et sa jument Volga d’Altenbach auront été les seuls à venir à bout des difficultés imposées par le chef de piste, tout en rentrant dans le temps. Et c’est justement dans l’ordre de passage que, selon le cavalier, que se trouve la raison de cette réussite : « En passant en début d’épreuve, je me suis posé beaucoup moins de questions, j’avais moins de pression que les couples qui partaient en fin d’épreuve. Pour eux, il fallait attraper le sans-faute absolument, or peu avaient réussi. »

Une épreuve sans barrage

Sur la deuxième marche du podium, on retrouve Emil Hallundbaek, membre de l’équipe victorieuse vendredi, lors de la Coupe des nations. Si le Danois a réussi à venir à bout de ce parcours sans faute aux obstacles, il n’a malheureusement pas réussi à respecter le temps imparti et est pénalisé d’un point. Il en a été de même pour l’Espagnol Juan Jose Gomez Barba, qui a été encore moins rapide et finit son parcours avec deux points de temps dépassé. Au pied du podium, les Français Mélie Gosa et Alex Carlet, respectivement quatrième et cinquième, concluent leur tour avec une barre au sol. Ce dernier analyse son erreur : « Sanga du Garret a très bien sauté. Pour la faute, je remets une foulée et je n’aurais pas dû, la jument a fait ce qu’elle a pu, mais n’a pas réussi à me sauver. Le temps était court, et les lignes étaient serrées, on ne pouvait donc pas beaucoup galoper afin de rattraper du temps. »
 
Retrouvez tous les résultats ici

Retrouvez le parcours de Clément Gras ici :